Netflix : la vidéo à volonté

Netflix : la vidéo à volonté

Le 4 mars prochain marquera le retour de Frank Underwood sur les écrans de Netflix. Pour ceux qui ne connaissent pas (encore) House Of Cards, il s'agit de la première série originale de Netflix. Le pitch : Dans cette série, l'acteur principal, Frank Underwood joué par Kevin Spacey, raconte comment il est devenu président des USA sans en être élu. Amazing ! Pour fêter l'évènement, je me suis dit qu'il était temps d'écrire un article sur Netflix qui est quand même à l'origine de 4 séries que j'apprécie et que je vous conseille : House of cards, Orange Is the New Black, Marvel's Jessica Jones et Narcos.

Qu'est-ce que Netflix ?

Netflix est une plateforme de vidéo à la demande par abonnement. C'est ce qu'on appelle en anglais « Subscription video on demand » ou SVOD. Avant de poursuivre, je vais prendre quelques lignes pour rendre moins ambigües 2 termes proches par leurs orthographes mais qui recouvrent des réalités économiques bien distinctes :

  • VOD est pour l'anglais « Video on demand ». Oui, il y a juste un mot en moins. C'est un mode de distribution dématérialisée de flux vidéo. Dans ce mode de distribution, l'utilisateur dispose d'une box ou tout autre équipement connecté à Internet tel qu'un ordinateur, une tablette, un smartphone, une télévision, une console etc. Une fois payé le flux qu'il souhaite visionner, l'utilisateur peut le consommer pendant une durée limitée.
  • SVOD, ce mode de distribution reprend la totalité de l'outillage de la VOD. Simplement ici, le paiement n'est pas à l'acte mais devient un abonnement. Une fois abonné, l'utilisateur peut visionner tous les films, séries, émissions TV etc. du catalogue du distributeur pendant la durée de son abonnement.

Si ce n'est toujours pas clair, retenez simplement que la VOD c'est à l'unité et que la SVOD c'est illimité. Voilà !

Comment fonctionne Netflix ?

Le site Netflix a été lancé en 1998 aux USA, c'était originellement, un service de location de DVD par voie postale. Concrètement, l'utilisateur louait un DVD qui arrivait chez lui par la poste. Ensuite, avant la fin de la période de location convenue, l'utilisateur avait l'obligation de retourner le DVD à Netflix. Assez rapidement dès 1999, Netflix a été l'un des premiers au monde à miser sur le « forfait illimité », bien avant Free en France. A partir de cette date-là, sur Netflix et moyennant un abonnement mensuel, l'utilisateur pouvait visionner tous les DVD disponibles au catalogue. C'est aussi à cette époque-là que Netflix a développé des algorithmes pour suggérer à chaque client des DVD susceptibles de l'intéresser. Bien évidemment ces algorithmes sont toujours activement développés et sont basés sur la consommation de chaque client mais également son sexe, son âge etc.

C'est en 2008 que Netflix devient un service de SVOD, d'abord aux USA puis au Canada. Depuis Janvier 2016, Netflix est présent dans 190 pays, dont la France, soit la quasi-totalité de la planète à l'exception notable de la Chine et de la Corée du Nord. D'un point de vue tarifaire, Netflix est homogène d'un pays à l'autre. Ainsi, l'abonnement pour une qualité d'image standard est à 8€ par mois. Notez que c'est moins onéreux que la redevance audiovisuelle française qui est à 133€ par an. Toutefois, si le prix est partout le même, le catalogue varie lui fortement d'un pays à l'autre. Les Américains (du nord et du sud) dont la Guyane Française sont les mieux lotis. Ainsi, certains utilisateurs ont un catalogue vraiment rikiki comme l'Albanie avec 233 films et séries. Tandis que la France métropolitaine en a 2 500 et les USA 7 000. Et chaque catalogue s'élargit, encore et encore, de jours en jours … Ces différences d'un Etat à l'autre sont essentiellement la conséquence de la chronologie des médias propre à chaque Etat et d'accords entre Netflix, l'Etat cible et les acteurs du marché.

Pour constituer de tels catalogues, vous aurez compris que Netflix s'appuie essentiellement sur des films et séries produits par d'autres. Notamment, les Studios Hollywoodiens, les gros Networks aux USA mais aussi des producteurs indépendants et locaux. En parallèle, Netflix produit lui-même des séries, j'en cite 4 plus haut mais aussi des films comme Beasts of No Nation que je vous conseille. Sans être philanthrope, Netflix développe également des séries locales comme Marseille en France qui devrait être disponible en mai 2016.

Quels sont les concurrents de Netflix ?

Netflix opère sur un marché très concurrentiel dans lequel il existe plusieurs technologies et plusieurs modèles économiques :

  • En tant que fournisseur de contenu dématérialisé, Netflix est en concurrence avec les loueurs de VHS, DVD et autres Blu-ray : les vidéoclubs. En France le plus connu d'entre eux est certainement la chaîne de magasins VideoFutur. Soyons clairs, les lecteurs de supports physiques traditionnels (CD, DVD, Blu-ray) disparaissent progressivement de la plupart de nos équipements. Songez que même Windows s'installe désormais via une clé USB. Ce marché est voué à s'amenuiser et ne devrait plus concerner que des passionnés d'ici quelques temps.
  • En tant qu'acteur de la SVOD, Netflix est en concurrence avec les acteurs de la VOD traditionnelle. En France, on peut lister ici tous les fournisseurs d'accès internet, la majorité des chaînes de télévision et même les plates-formes institutionnelles telle INA. La SVOD ne tuera pas la VOD gratuite car chacune adresse un marché différent de l'autre. En effet, la SVOD réjoui plutôt les goinfres de la vidéo et la VOD gratuite satisfait le besoin (ponctuel) de revoir un flux vidéo en particulier. Pour les acteurs de la VOD payante, je suis moins optimiste. Certes le forfait mobile illimité n'a pas enterré la mobicarte mais il l'a quand même réduite à l'état marché de niche. Je pense qu'il devrait se produire la même chose pour la VOD payante.
  • En tant qu'acteur majeur de la SVOD, Netflix est en concurrence avec tous les autres acteurs de ce marché. En France les plus connus sont : Canalplay et Videofutur. Bien malin qui prédira le vainqueur de ce match en France. Si Videofutur est en retrait, CanalPlay fait plus que de la résistance face à Netflix. A suivre.
  • En tant que fournisseur de divertissement payants sur Internet, Netflix est en concurrence avec toutes les applications qui proposent de partager ces mêmes contenus mais d'internaute à internaute (ou paire à paire ou Peer to Peer ou P2P). Parmi ces acteurs, il y a tous les sites de P2P habituels mais également des applications dédiées que je ne citerai pas car pirates.
  • Je finis par ceux qui ne sont pas des concurrents de Netflix mais plutôt des débrideurs de Netflix. Ces outils étant pirates, je n'en citerai aucun. Concrètement ces outils permettent à chaque abonné de disposer du catalogue d'un pays différent de celui depuis lequel il s'est connecté. Tous ces outils sont basés sur la même technologie : un VPN. Ce type de contournement peut s'avérer utile dans au moins 2 cas :
    • Vous avez un abonnement français mais vous êtes en Albanie (par exemple). Grâce à ces outils vous pourrez retrouver vos séries habituelles en Français ;
    • Vous habitez en France mais vous êtes anglophile/phone. Grâce à ces outils vous pourrez souscrire à un abonnement USA et profiter du maximum de Netflix.

Enjoy !

0 commentaire

Insérer un commentaire